Comparatif-compte-bancaire.be

Les agences bancaires et les automates à virement disparaissent.

Des franges entières de la population exclues et précarisées.

ING, BNP, KBC, Belfius, Bpost ... cela fait des années que les grandes banques belges annoncent régulièrement des fermetures d'agences et/ou la suppression de machines de selfbanking qui per-mettent d'imprimer des extraits de compte ou de faire des virements. Résultat, certaines personnes doivent faire des kilomètres et payer un service au guichet de plus en plus cher simplement pour pouvoir consulter leurs comptes et faire des virements.


Découvrez notre tableau spécial « gestion en agence » et comparez les comptes bancaires les plus avantageux pour les allergiques à l'e-banking. Nombre d'agences, coût des opérations manuelles, impression et envoi des extraits de comptes, disponibilité des machines de selfbanking... toutes les informations nécessaires à une gestion traditionnelle de vos comptes s'y trouvent !


Certaines régions sont plus touchées que d'autres par ces fermetures, certaines catégories de clients aussi... Bien sûr, comme l'expliquent les banques lorsqu'elles sont interrogées sur ces décisions, un nombre croissant de personnes utilisent des outils numériques (PC ou Mobile banking) pour la gestion quotidienne de leurs comptes. Cependant, en Belgique, 10 % de la population n'a pas de connexion internet  : c'est plus d'1 millions de personnes qui n'ont d'autre choix que de se rendre en agence pour faire un virement ou consulter leur solde ! Et nos aînés sont particulièrement touchés puisque 27 % des 55-74 ans n’ont jamais eu recours à l’e-banking. Pour ces personnes en « vulnérabilité numérique », la disparition des automates de selfbanking et la fermeture des agences signifie au mieux une perte de temps en trajets (parfois en transports en commun) pour rejoindre une agence où effectuer leurs opérations bancaires manuellement à un tarif qui ne cesse de grimper (à titre d’exemple, faire effectuer un virement en agence peut ainsi coûter 9,68 euros chez ING). Au pire (pensons à ceux qui vivent dans des régions reculées et n'ont pas de voiture), l'impossibilité de connaitre l'état de ses comptes ou d'effectuer la moindre opération sans aide d'un proche. Soit un frein supplémentaire à l'autonomie.

« [Entre 2000 et 2019,] on est passés de 12 .571 agences à 4692. 7879 agences ont donc mis la clé sous le paillasson, soit une diminution de 63 %… » La Libre - 6 nov.2020

Bien que cette tendance soit générale, certaines banques font d'avantage attention à maintenir leurs services en agence à un prix abordable pour leur clients les moins numérisés. Beobank (84 agences en Wallonie et 19 à Bxl) propose ainsi un package all inclusive à travers son Beobank Compte Plus. Accès à des automates selfbank pour l'impression des extraits de comptes et les opérations de virement, envoi mensuel des extraits de compte par la poste, opérations de base au guichet (virements et autres opérations de débit), et retraits à n'importe que automate en Europe... tout est compris dans la redevance annuelle de 36 €. Pour 30 € par an, CBC/KBC (84 agences en Wallonie et 531 agences à Bruxelles et en Flandre) propose également un CBC Compte Plus avec accès aux machines de selfbanking, retraits sans frais et virements au guichet gratuits (en revanche l'envoi des extraits de compte est payant). Axa, Belfius, Crelan, Bpost et, dans une moindre mesure, ING, proposent elles aussi des comptes compatibles avec une gestion en agence. Comparez leurs tarifs et services en un coup d'oeil grâce à notre tableau spécial « comptes à gestion en agence » et trouvez le compte bancaire le plus adapté à vos besoins.


Vous souhaitez, au contraire, trouver un compte avec une bonne application mobile pour une gestion aisée où que vous soyez ? Découvrez notre comparatif des meilleurs comptes à « gestion en ligne ».